Shippeo lève 32 M$ pour sa solution de visibilité des flux de transport

0

Shippeo, éditeur d’une solution SaaS de visibilité des flux de transport, réalise sa 2e levée de fonds en un an, d’un montant de 32 M$. Le fonds de venture capital technologique Battery Ventures a rejoint les investisseurs de départ. La jeune pousse veut doper sa R&D et son déploiement européen. (Image Shippeo)

La start-up logistique française Shippeo vient de réaliser une 2e levée de fonds en un an, d’un montant de 32 M$ (env. 27 M€). La 2e en moins d’un an, puisqu’en février, elle avait déjà recueilli 20 M$. Ses investisseurs historiques, NGP Capital, ETF Partners, Partech et Bpifrance Digital Venture continuent de la soutenir dans ce deuxième tour de table. Ils ont été rejoints par le fonds international de venture capital technologique Battery Ventures, qui a codirigé l’opération. Depuis sa création en 2014, Shippeo a levé un montant total de 71 M$.

Des algorithmes maison

Le Français édite une solution SaaS de visibilité en temps réel des flux de transport routier et maritime de bout en bout. Elle fournit des données de localisation en temps réel, un suivi des livraisons et une heure d’arrivée estimée (ETA) par expédition. Pour ce faire, Shippeo développe ses propres algorithmes de machine learning qui exploitent toutes les données nécessaires issues de différentes sources (transport management system, ERP, objets connectés, etc.) L’objectif est d’identifier les points sensibles, les goulets d’étranglement pour les éliminer et par conséquent de réduire les coûts.

Doper la R&D et le développement européen

Les fonds levés serviront à l’entreprise à doper encore davantage sa R&D et son produit ainsi qu’à développer son empreinte européenne. Dans leur communiqué, deux des six co-fondateurs Pierre Khoury, PDG et Lucien Besse, DG se sont félicités de l’arrivée parmi leurs investisseurs de Battery Ventures, « doté d’une expérience importante dans des entreprises majeures qui proposent des solutions en SaaS aux États-Unis et en Europe, et est habitué à un réel accompagnement dans le développement des activités des entreprises […] ».

Shippeo déclare avoir plus que doublé ses revenus en 2020 et augmenté sa base clients. La jeune pousse évoque ainsi l’arrivée de Kuehne+Nagel, Total, Hager Groupe ou Krone. En octobre, elle avait absorbé son concurrent lyonnais spécialisé dans le transport routier Ophone, afin d’étoffer son portefeuille dans les secteurs de l’industrie et de la distribution. Elle compte 160 employés, soit plus du double qu’au début de 2020. 45 % travaillent en R&D.

Une situation favorable à l’optimisation des flux

Loin de l’affaiblir, la pandémie a dopé le transport de marchandises, en particulier dans l’agroalimentaire et les biens de première nécessité. Mais elle a aussi bouleversé l’organisation des flux du fait des mesures de confinement ou de fermeture de frontières, mais aussi des changements de comportements de consommation. Les éditeurs d’outils d’optimisation de ces derniers ont donc été très sollicités.

Cette levée de fonds de Shippeo s’inscrit aussi dans une réussite particulière des jeunes pousses françaises de la logistique. En septembre, une des stars du secteur, le concepteur de robots intralogistiques Exotec avait bouclé un tour de table de 77 M€. D’autres émergent comme Fretlink également sur l’optimisation des flux, Scallog avec ses robots goods-to-person, ou Connecting Food pour la traçabilité en blockchain.

Emmanuelle Delsol

Partager

Commenter